VendangesMyrko2021-06840.jpg

Domaine Myrko Tépus

Situé à 460 m d’altitude, proche des gorges du Verdon, ce terroir fait de grès à reptiles sur les faces sud et argilo-calcaire sur les ubacs, dans une vallée où se font face la Sainte- Victoire et Les Bessillons, profite d’une amplitude thermique importante permettant des maturités douces et optimales qui confèrent au vin une grande fraîcheur. La majeure partie des vignes sont des vieux grenaches de 1954, plantés plein nord sur des limons argilo- calcaire. Ensuite viennent les carignans plein sud de 1962 sur des grès et des silex. Et 1 hectare de cinsault, 1 hectare d’ugni blanc, 20 ares de chardonnay et 40 ares de syrah.


Les sols sont très variés, des sables au limon en passant par l’argile, toujours accompagnés de roches sédimentaires (grès à reptiles, calcaire rose, silex). Un travail méticuleux est appliqué dans les vignes, sans aucun intrant chimique et dans le respect du vivant : reformation en gobelet, greffage à l’œil, respect des flux de sève, etc.
À l’automne, des engrais verts (seigle, phacélie, orge, avoine, vesce, radis) sont semés dans l’inter-rang pour être ensuite fauchés au printemps. Les moutons de la ferme voisine viennent pâturer et leur fumier est utilisé pour amender les vignes. Lorsque cela est nécessaire, les vignes sont traitées au soufre et au cuivre, accompagnés de purins, tisanes, décoction et hydrolats de thym, laurier et romarin.


Côté cave, la vinification se fait sans aucun intrant, hormis de petites quantités de sulfite après la fermentation malolactique et un ajustement avant la mise en bouteille des vins. Les vins rosés et blancs sont pressés directement. Les macérations des vins rouges se font en grappes entières et en cuve béton pendant 8 à 15 jours.
Les élevages se déroulent en foudre et demi-muid, de 12 à 24 mois.